LE SITE INTERNET DE LA CMCAS MARSEILLE

Le Réseau solidaire fait débat

Réunis à la Pointe Rouge pour un bilan de leur action au quotidien envers les personnes isolées, les membres du Réseau solidaire et social de la Cmcas Marseille ont partagé leur expérience. Compte-rendu.

 

En présence de Karine Rollot, coordinatrice du Réseau solidaire pour le Conseil d’Administration, une quarantaine de membres du Réseau solidaire et social, appartenant aux sections locales de vie de Marseille intra-muros (1) – élus, professionnels de l’Action sanitaire et sociale et bénévoles – se sont réunis ce mardi 11 septembre au Centre d’activités de La Pointe Rouge à Marseille pour échanger librement à partir de leur expérience. Une réunion, au dire de tous, « très enrichissante ».

 

 

Un vibrant hommage

« Vous êtes les artisans du lien social, et nous vous sommes infiniment reconnaissants de votre investissement », a lancé la Présidente de la Slv d’Arenc, qui a rendu un vibrant hommage aux actions menées en coordination avec les sections locales de vie. « Votre expérience auprès des personnes visitées est incomparable » a-t-elle également souligné. « Surtout dans un contexte politique, économique et social qui laisse sur le bord de la route de plus en plus d’inactifs précarisés et isolés ».

 

 

Le tour de table qui suivit, au cours duquel chacun des présents put évoquer en toute franchise la diversité des situations rencontrées – parmi lesquelles revenait l’extrême fragilité de certains de nos anciens – se révéla on ne peut plus instructif. En particulier, la nécessité d’effectuer toujours les visites en binôme, et l’obligation de remplir systématiquement une fiche de visite, furent ainsi confirmées.

 

 

Des réponses concrètes à la détresse

Quelques pistes d’amélioration furent également tracées, comme la demande d’une concertation encore plus grande entre tous les acteurs du Réseau solidaire et social, une mise à jour plus réactive des fichiers bénéficiaires, ainsi que le besoin d’être mieux armé pour savoir faire face à certaines situations difficiles. De même qu’une prochaine réunion du même genre pour échanger, encore et toujours.

 

 

Toutes ces pistes seront bien sûr soumises aux élus de la Cmcas en vue d’un plan d’action validé par les instances. « Soyez assurés que nous tirerons tous les enseignements de ce retour d’expérience », concluait Karine Rollot. « Car il n’y a rien de plus important, pour nous, que d’apporter, comme vous le faites, des réponses concrètes à la détresse que rencontrent certains de nos aînés ».

 

(1) : Une seconde réunion, rassemblant les membres du Réseau solidaire et social des sections locales de vie situées hors de Marseille intra-muros, aura lieu le 25 septembre à Aix-en-Provence

522 visite(s)

ARCHIVES

SUIVEZ NOUS