LE SITE INTERNET DE LA CMCAS MARSEILLE

Le billet du Président
Juin 2017

À l'occasion de l'élection présidentielle et des législatives, notre pays vient de vivre un véritable chamboule-tout politique et culturel qui ne va pas manquer de marquer son Histoire et dont les multiples effets et conséquences en maints domaines sont difficiles à envisager...

Quoi que !... depuis des décennies, beaucoup de politiciens et les divers gouvernements qui se sont succédé nous ont surtout démontré que les promesses électorales semées à tous vents pour accéder au pouvoir ne sont pas faites pour être tenues... Mais il se pourrait cette fois que le nouveau président de la République, qui n'a pas caché ses intentions de gérer l'État comme une entreprise privée, tienne parole et passe à l'acte sans complexe.

En effet, assuré de la docilité d'un Parlement qui va surtout être réduit à une simple figuration et disposant des ordonnances, au prétexte d'efficacité et de la nécessiter d'aller vite, il y fort à parier que le président et son gouvernement vont se lancer sans délais dans une offensive libérale sans précédent.

Loin de répondre aux besoins sociaux de la population, le projet Macron de "dialogue social" prévoit notamment des régessions drastiques des droits des salariés ; la casse du droit du travail ; la mise au pas du syndicalisme combatif, et toutes sortes de mesures d'austérité visant l'assurance chômage, le régime de solidarité de retraites et une vague nouvelle d'impôts et taxes.

Dans les semaines et les mois à venir, plus que jamais, au-delà des choix électoraux que les uns et les autres ont pu faire dans l'espoir d'un renouveau social,c'est bien un large rassemblement populaire qu'il faut constituer pour exprimer l'exigence de vrais progrès sociaux solidaires et pour corriger le sens de la marche qui risque de conduire notre pays à un grand recul de société.

Dans nos IEG, les négociations sur l'avenir de nos activités sociales devraient reprendre sans plus attendre. Non seulement au niveau du gouvernement, des syndicats et entreprises, mais surtout par une implication massive au débat par un maximum de collègues, sur le terrain, dans les sites de travail, SLV... à l'exemple de la table ronde que nous avons organisée à la CMCAS Marseille et que nous diffusons avec ce 107 Mag.

Croire que la pérennité de nos activités sociales sera assurée sans une forte mobilisaton des salariés et retraités serait pure illusion. À nous toutes et tous d'y contribuer ensemble.

Jean-Cristophe FIANDINO - Président de la Cmcas Marseille

 

 

197 visite(s)

SUIVEZ NOUS