LE SITE INTERNET DE LA CMCAS MARSEILLE

Le billet du Président - Juin 2018

Période de vacances, et de moments privilégiés où les familles se retrouvent ou se recomposent… L’été qui vient ne s’annonce malheureusement pas de tout repos.

Alors que nous célèbrons le 75ème anniversaire de la création du Conseil National de la Résistance, l’offensive menée contre les services publics et les droits des salariés n’a de cesse de mettre à bas les conquis sociaux des femmes et des hommes qui se sont battus pour le bien commun de notre pays.

Du côté des IEG, la proposition de la Commission européenne de réformer les marchés de l’énergie à l’horizon 2030, dite « 4ème paquet », dessine un avenir ultralibéral pour le secteur de l’électricité et du gaz. Pannes, envolée des prix, fin de la péréquation tarifaire, restrictions : voilà ce que nous réserve ce funeste projet.

Cette logique destructrice, nos Activités sociales doivent, elles aussi, l’affronter de plein fouet.

En divisant par plus de deux les heures de détachement allouées au fonctionnement de la Cmcas, les employeurs mettent en péril l’existence même de nos sections locales de vie, le travail de nos instances et l’ensemble de nos activités.

Pour rappel, ces heures de détachement concernent directement :
– Les administrateurs, qui œuvrent au fonctionnement et à la gestion de la Cmcas ;
– Les élus de Slv, interlocuteurs de proximité et soutiens de la solidarité ;
– Les membres des Commissions, créateurs d’activités sur le périmètre de la Cmcas ;
– Les délégués de liste à l’Assemblée générale, chargés d’y porter vos vœux ;
– Les convoyeurs, qui assurent les transferts d’enfants pour les séjours jeunes ;
– Les bâtisseurs d’évènements (fête de Slv, Arbre de Noël, Soulac ou Oaï des Suds) ;
– Les membres du Réseau solidaire, chargés de réduire l’isolement des plus anciens.

Nous devons refuser clairement cette confiscation de nos choix et de notre avenir au sein des Activités Sociales, car c’est notre modèle unique de gestion qui risque de disparaître.

En vous invitant à vous engager sans attendre pour défendre et pérenniser nos conquis sociaux, je vous souhaite un été plein de soleil, de joies et de sourires !

Jean-Christophe FIANDINO
Président de la Cmcas Marseille

204 visite(s)

ARCHIVES

SUIVEZ NOUS