LE SITE INTERNET DE LA CMCAS MARSEILLE

Action de prévention

Un capital santé à préserver dès l’enfance

La santé du nouveau-né conditionne la santé de l’enfant et de l’adulte qu’il deviendra. Protéger la santé des plus petits, c’est connaître les dangers qui la menacent : chaque année en France, 8 millions d’accidents domestiques touchent en grande majorité les enfants ! Développer la capacité de chacun à réagir et le rendre acteur face au danger, tels sont nos objectifs.
Prévention des risques domestiques

De petits gestes pour vivre le quotidien en toute sécurité ! Pour mieux connaître les bons réflexes, la Cmcas propose aux familles des enfants de un à cinq ans un livret pratique contenant de nombreux conseils permettant d’affronter sans risque les dangers de la maison.

L’enfance est une période de développement physique et mental, d’acquisition d’un capital santé, culturel et scolaire, d’intégration à la vie sociale. Or, ce capital peut être réduit, par négligence, ignorance, ou par des conduites à risques. La santé des jeunes dépend de la qualité du milieu familial et de l’environnement social

Dépistage des Troubles auditifs

  • En partenariat avec le Réseau Audition Langage et les Mutuelles de France Sud, deux campagnes de dépistage ont lieu chaque année pour les enfants de six mois à six ans. Cette initiative – prise en charge à 100% – permet à ceux-ci d’être examinés par un orthophoniste qualifié. En cas de souci, ils sont orientés vers un spécialiste

Dépistage des Troubles visuels

En partenariat avec les Mutuelles de France Sud, deux campagnes de dépistage ont lieu chaque année pour les enfants de six mois à quatre ans. Cette initiative – prise en charge à 100% – permet à ceux-ci d’être examinés par un orthoptiste professionnel. En cas de souci, ils sont orientés vers un spécialiste.

La santé à l’âge adulte

L’âge adulte se caractérise le plus souvent par l’exercice d’une activité professionnelle et pour beaucoup par la constitution d’une cellule de vie familiale. Là encore, il existe des comportements pathogènes qui peuvent provoquer l’apparition de problèmes de santé : conditions de travail pénibles ou dangereuses, conduites addictives, difficultés professionnelles, personnelles, familiales, financières… Ces événements s’avèrent déterminants sur la santé.


Campagnes nationales ou régionales de prévention

  • Libre d’intervenir dans tous les domaines de la santé et de l’action sanitaire et sociale, la Cmcas Marseille se fait le relais auprès de ses ressortissants des campagnes nationales ou régionales initiées par les CPAM, la CAMIEG ou le mouvement mutualiste.

Bilan bucco-dentaire

  • Les dents, il ne faut pas attendre d’avoir mal pour s’en soucier ! Tous les trois ans, des rendez-vous de prévention (pour lesquels vous n’avez rien à avancer) sont proposés aux enfants de 6, 9, 12, 15 et 18 ans, qui sont les âges les plus exposés au risque carieux. A chacun de ces âges il est donc primordial de faire un examen dentaire.

Dépistage du cancer colorectal

  • En partenariat avec la Médecine du travail, la Cmcas propose le dépistage du cancer colorectal aux agents actifs à partir de 45 ans, par un courrier invitant à consulter un médecin chargé de remettre le test Hémoccult. Le dépistage chez les 50-74 ans, éventuellement suivi d’une coloscopie en cas de résultat positif, permet de réduire la mortalité due à cette affection.

Ostéoporose

  • La CPCAM prend désormais en charge, à hauteur de 70%, la densitométrie osseuse pour les femmes de plus de 50 ans, une fois tous les six ans. Cet examen médical mesure la densité de l’os, permet de diagnostiquer l’ostéoporose, et donne la possibilité de démarrer un traitement préventif.

Le risque d’avoir un cancer du sein augmente avec l’âge : 75 % des cas surviennent après 50 ans. C’est pourquoi toutes les femmes de 50 à 74 ans en France peuvent bénéficier d’une mammographie de dépistage gratuite tous les deux ans, grâce au programme national de dépistage mis en place par l’Etat et les organismes d’Assurance Maladie. Un dépistage pris en charge à 100% par la Sécurité sociale.


Dépistage du Cancer du sein

En partenariat avec la CPCAM et l’association Arcades, la Cmcas Marseille participe à Octobre Rose, une campagne mondiale de dépistage du cancer du sein chez les femmes de 50 à 74 ans. Tous les deux ans, les femmes peuvent passer une mammographie prise en charge à 100% par la Sécurité sociale chez les radiologues agréés.

La santé au travail

La construction de la santé se passe pour une part essentielle au travail. L’entreprise peut être un lieu possible d’agression, de déconstruction de la santé. A contrario, le travail est déterminant pour la santé. Par son intermédiaire s’expriment le corps, l’intelligence, la sensibilité, la créativité, les aspirations.

L’entreprise est également le lieu ou chaque individu construit sa vie dans ses dimensions économiques, mais aussi culturelles, relationnelles, politiques, où se joue la qualité et même la possibilité de vivre ensemble. C’est le lieu d’enjeux démocratiques et de citoyenneté où sont toujours remises en chantier les valeurs qui sont le fondement du corps social : la justice, la solidarité, l’égalité…

Quand la productivité, la rentabilité, le management agressif, l’explosion des collectifs de travail prennent le pas sur le sens, l’utilité sociale, la qualité et l’épanouissement individuel et collectif au travail, des équilibres humains sont rompus. C’est dire l’importance d’intervenir pour une amélioration de la qualité et des conditions de vie au travail, et d’agir contre la légitimisation des risques professionnels.


Apparaissent trop souvent des phénomènes de souffrance au travail qui se traduisent par le développement de maladies dues au stress au travail, l’explosion des troubles musculo-squelettiques… générant des arrêts de travail, des invalidités, des longues maladies, tout en sachant que le non-travail porte également atteinte à la santé.

Partenariat Cmcas-FNATH

Pour tout litige lié à la santé au travail avec l’employeur, la Fédération des accidentés de la vie (FNATH) vous procure une assistance juridique. Pour toute adhésion annuelle, la Cmcas prend en charge la carte juridique.

La santé des seniors

L’âge n’est pas le seul responsable des difficultés rencontrées par les personnes âgées. L’environnement (individuel et collectif) joue un rôle majeur, tout comme l’histoire de la vie, le capital culturel, la situation économique, l’intégration au milieu environnant, qui sont des facteurs essentiels au maintien voire à l’amélioration de l’autonomie et de la qualité de vie. La réponse aux questions de santé est donc multiple : individuelle ou collective, sanitaire, médico-sociale ou sociale et des conditions de la proximité.


Le grand âge fait appel, plus qu’un autre, aux valeurs de solidarité, de liberté et d’égalité. La solidarité concerne la protection sociale mais aussi les solidarités de voisinage, familiales. La liberté suppose que soient pris en compte les souhaits des personnes âgées : notamment le choix du domicile par une adaptation des lieux de vie et le maintien des services collectifs. L’égalité, enfin, suppose qu’un maximum de services collectifs soit assuré mais elle suppose aussi que l’aide soit personnalisée, tenant compte du parcours de vie et des problèmes environnementaux, psychologiques et sociaux.


Séjours Bleus

  • La Commission Santé favorise le séjour, dans les Centres de vacances de la CCAS, des inactifs en Séjours Bleus, pour une durée de trois semaines à trois mois.

Aujourd’hui, 80 % des personnes de plus de 60 ans sont victimes de troubles de la mémoire. A partir de ce constat et avec le concours des personnels médicaux et paramédicaux, la Cmcas Marseille et sa Commission Santé ont décidé, en partenariat avec l’association Stimulation et les Mutuelles de France Sud, de mettre en place des ateliers mémoire.


Ateliers Mémoire

  • Ces ateliers proposent des exercices pédagogiques, qui sollicitent la totalité des fonctions du cerveau : mémoire, concentration, imagination, intelligence et attention. Par petits groupes, il s’agit de retrouver confiance en ses capacités, d’apprendre ou réapprendre des techniques de mémorisation, bref, d’améliorer sa mémoire en toute convivialité.

Depuis longtemps, la Cmcas s’investit pour que chaque agent des IEG en inactivité puisse bénéficier d’un suivi médical afin de dépister d’éventuelles maladies générées par l’exposition aux poussières d’amiante. Rappelons que, dans notre région, toutes les centrales électriques et gazières déclassées ont massivement utilisé l’amiante (Marseille Cap Pinède, Usine à Gaz Rue de Lyon, Ateliers GRPH de Sainte-Tulle et Mallemort, Ateliers de changement de tension…).
Pour vous aider dans vos démarches, vous trouverez un dossier donnant de plus amples informations sur les maladies qu’engendre le contact à l’amiante, et les démarches à entreprendre : où et à qui s’adresser, que faire en cas de non-reconnaissance de maladie professionnelle ?


Le Groupe Amiante

  • Il se réunit les premier et troisième mardis de chaque mois, de 14 à 16h. Vous pouvez contacter René Nicot, par téléphone au 04 91 17 54 55, ou par courrier adressé à la Cmcas Marseille, 23 Avenue de Corinthe, 13006 Marseille.
  • Alpes de Haute-Provence : Association CAPER 04. Contactez Jean-Bernard Duprat et René Villard, par téléphone au 04 92 64 07 47 ou par courrier à ANDEVA-CAPER, Immeuble Communal, 04160 Château-Arnoux.
485 visite(s)

ARCHIVES

SUIVEZ NOUS